Le réseau Trans'cab géré par la Stabus dessert en lignes régulières les 25 communes de la CABA. Pour répondre aux évolutions des besoins des usagers, elle modernise sans cesse son offre de transport.

En 1980, les élus d'Aurillac et Arpajon-sur-Cère créent la société d’économie mixte Stabus pour la gestion des transports urbains sur le territoire du Syndicat Intercommunal à Vocation Multiple du Bassin d’Aurillac. S’en suivra une multitude d’étapes, qui ont permis à Stabus et au réseau de transport public de s’étendre, tant territorialement qu’au point de vue de la fréquentation et des offres de services. Aujourd'hui, Stabus, exploitant du réseau Trans'cab, dessert en lignes régulières les 25 communes de la CABA.

Depuis sa création, Stabus accompagne les élus de la CABA pour doter l’agglomération d’un service de transport de qualité, permettant au plus grand nombre d’habitants de se déplacer sur l’ensemble du territoire. Une place prépondérante a toujours été donnée aux évolutions techniques et organisationnelles, notamment en matière d’équipement, afin d'équiper le réseau d’un matériel toujours plus performant et ainsi assurer auprès de la population les services de mobilité qu’elle est en droit d’attendre

Un réseau qui se développe

Un des grands enjeux, pour les prochaines années, est la constante prise en compte de l’évolution de la démographie. Celle-ci impose à STABUS de continuer à faire évoluer le réseau. Certaines réalisations (création de l’éco-quartier du Vialenc, par exemple) et certains projets (ZAC de la Sablière, futur Pôle d’Echange Intermodal,…) sont d’ores et déjà intégrés au développement du réseau. Ces dossiers ont pour impact une redéfinition de l’offre de transport en y incluant tous les modes de mobilité qu’offre aujourd’hui la STABUS. Par ailleurs, la Stabus met tout en œuvre pour se rapprocher de ses clients, en améliorant la qualité en termes de confort, de régularité ou d’information en temps réel aux voyageurs.

Aujourd’hui, Stabus est l’acteur de la mobilité sur l’ensemble du territoire de la CABA. Les bus « oranges » font partie du quotidien de tous les habitants de l’agglomération : les abonnés du réseau et les clients occasionnels qui les empruntent, mais aussi ceux qui n’ont pas encore le réflexe transport en commun et qui croisent les bus tous les jours.

Vous pourriez aussi être intéressé par...